Situation confuse à la BHCI : ses portes fermées aux usagers hier

Les portes de l’agence de la Banque de l’habitat de Côte d’Ivoire (BHCI) située à Abidjan-Plateau sont restées fermées mardi aux usagers venus y effectuer des opérations de retrait.


« Depuis 11H je suis arrivé et devant moi, ils ont fermé la grande porte et on est parti, on ne nous a rien dit. (…) Je suis revenu, on m’a dit de passer par l’arrière porte. Depuis que nous sommes là, on ne nous dit rien, voici la situation! », lâche E. Théodore, un client de la banque au milieu d’un attroupement d’usagers en colère devant la porte de secours de la Banque.

Certains usagers relèvent que des difficultés de fonctionnement ont été observées depuis près de quatre mois. Depuis deux semaines, le problème est devenu récurrent et les retraits, qui, dans un premier temps, étaient limités à 50.000 francs CFA  quelque soit la somme demandée sont devenus  « quasi impossibles » en ce jour.

Cette situation s’étend à plusieurs agences notamment à Treichville, Abobo Samaké et à Soubré, selon des clients. Ils se plaignent également du non fonctionnement des guichets automatiques et des cartes magnétiques Visa.

La cliente B. Mawa déplore un manque de communication des responsables de la BHCI sur la situation. « C’est une atteinte à nos droits de client, un manque de  respect des responsables », décrie-t-elle.

A 17H, heure de fermeture de la Banque aux usagers, les vigiles ont quitté les lieux, laissant les clients désemparés à leur sort car n’ayant personne en face pour répondre à leurs préoccupations, a confié l’un d’entre eux qui n’a pu effectuer aucune opération depuis le matin.

Avec AIP