Rencontre Alassane Ouattara-Laurent Gbagbo le 27 juillet prochain : Le rôle joué par Dominique Ouattara et Nady Bamba

  • 22/07/2021
  • Source : Linfodrome
Le chef de l'Etat ivoirien Alassane Ouattara va rencontrer son prédécesseur et ancien rival Laurent Gbagbo le 27 juillet, une première depuis leur face à face de la présidentielle de 2010, qui avait débouché sur une grave crise post-électorale.

Mardi 27 juillet marquera donc la première rencontre entre Alassane Ouattara et Laurent Gbagbo depuis la crise post-électorale de 2010-2011, qui avait causé la mort de plus de 3 000 personnes en Côte d'Ivoire selon l’ONU. Il s’agira également de leur premier rendez-vous depuis le retour de l’opposant historique le mois dernier.

Ces dix derniers jours, et par médias interposés, le ton commençait à monter entre le parti au pouvoir RHDP et le binôme d’opposition PDCI-FPI, sur fond de troisième mandat et de violences perpétrées contre les populations ivoiriennes.

Le porte-parole du gouvernement Amadou Coulibaly assure malgré tout que la main du président a toujours été tendue vers ses adversaires. « Il existe un dialogue qui a commencé avec le Premier ministre Amadou Gon Coulibaly, qui s'est poursuivi avec le Premier ministre Hamed Bagayoko et qui se poursuit avec le Premier ministre Achi, a-t-il affirmé. Vous vous souvenez toutes les réunions qu'il y a eu pour préparer le retour de Laurent Gbagbo. Il n'y a jamais eu d'interruption du dialogue dans notre pays et il se poursuivra parce que telle est la volonté du gouvernement ».

La voix du gouvernement révèle aussi que les deux hommes se sont contactés au début du mois de manière officieuse. Ce que confirme Justin Katinan Koné, le porte-parole de Laurent Gbagbo, précisant que ce dernier a parlé à Alassane Ouattara après son séjour à Kinshasa il y a deux semaines.

Les deux hommes, âgés respectivement de 79 et de 76 ans, ont eu "un contact" téléphonique début juillet, a-t-il ajouté, confirmant une information d'Africa Intelligence qui précise que c’est le président Laurent Gbagbo qui a pris l'initiative d'appeler son successeur après avoir eu la garantie qu'Alassane Ouattara serait bien au bout du fil. Durant leur échange, Ouattara et Gbagbo ont longuement évoqué le processus de "réconciliation nationale" en cours.

« En coulisses, Dominique Ouattara Dominique Ouattara a particulièrement œuvré pour faciliter le rapprochement. La première dame ivoirienne a notamment ouvert plusieurs canaux de discussions avec l'entourage de Gbagbo et notamment l'influente compagne de ce dernier Nady Bamba Nady Bamba. Cet appel téléphonique doit être le prélude à une nouvelle étape "historique" dans le processus d'orchestration de la "réconciliation nationale". », révèle le confrère Africa Intelligence.

Laurent Gbagbo reste sous le coup d'une condamnation en Côte d'Ivoire à 20 ans de prison pour le "braquage" de la Banque centrale des Etats d'Afrique de l'Ouest (BCEAO) pendant la crise de 2010-2011, mais le gouvernement a laissé entendre qu'elle serait abandonnée.

 Maxime KOUADIO



Publicité instruments de Musique