Radiation de Gbagbo de la liste électorale: Marche jeudi sur la CEI

  • 30/09/2020
  • Source : Afrique sur 7
Nestor Dahi et la jeunesse de la plateforme Ensemble pour la démocratie et la souveraineté (J.EDS), comptent manifester, jeudi 6 juillet 2020, devant le siège de la Commission électorale indépendante (CEI), pour exiger la réintégration du nom de Laurent Gbagbo sur le listing électoral provisoire.

«Je vous appelle a la mobilisation devant le siège de la CEI dès le 06 Août 2020 à partir de 07H00 pour exiger la réintégration de Laurent Gbagbo sur la liste électorale », a lancé ce mercredi Nestor Dahi dans une déclaration relayée sur les réseaux sociaux. Le premier responsable de la jeunesse de la plateforme EDS juge en effet "illégale" la radiation de l’ex-président ivoirien de la liste électorale provisoire.

Laquelle liste a été remise, la semaine dernière, aux responsables des partis politiques ainsi qu’aux probables candidats au scrutin présidentiel du 31 octobre prochain. « Il est injuste de constater le retrait de façon illégale de notre Leader Laurent Gbagbo de la liste électorale », déclare le leader de jeunesse. Laurent Gbagbo a été condamné par contumace en janvier 2018 par la justice ivoirienne dans l’affaire du « braquage » de l'agence nationale de la BCEAO lors de la crise postélectorale de 2010-2011.

L’ordonnance rendue dans le cadre de cette affaire par le tribunal correctionnel d’Abidjan, évoque également une peine de privation de ses droits civiques. C'est se référant aux dispositions de l’article 25 du code pénal, que Dahi Nestor estime qu’une condamnation par contumace ne peut pas être interprêtée comme une décision définitive. Par conséquent, elle ne saurait en aucun cas justifier la radiation du candidat du Front populaire ivoirien (FPI) de la liste électorale provisoire 2020.

Laurent Gbagbo reside toujours à Bruxelles, en dépit de l'allègement des conditions assorties à sa libération le 28 mai dernier par la chambre d'appel de la Cour pénale internationale.