Quatre morts et des blessés dans deux accidents de la circulation à Aboisso

Deux accidents de la circulation qui ont eu lieu samedi, sur l’axe Aboisso-Assouba, ont fait au total quatre morts et deux blessés, a constaté l’AIP sur place.


Le premier accident de la circulation, ayant eu lieu aux environs de 13h, a causé la mort d’un professeur d’anglais en service à la direction régionale de l’Education nationale, de l’Enseignement technique et de la Formation professionnelle (DRENETFP) d’Aboisso.

De sources policières, l’accident a eu lieu lors qu’un camion remorque qui venait dans le sens Assouba-Aboisso a voulu tenter un dépassement pour éviter une collision avec une autre remorque venant dans le sens contraire. N’ayant pas réussi la manœuvre, il a percuté la moto sur laquelle se trouvait Séry Lorougnon assis à l’arrière sans casque et Blé Azise Charles, infirmier à la prison civile d’Aboisso.

Séry Lorougnon est décédé sur le champ. Quant à Azise, il s’en est sorti avec quelques blessures légères.

Quelques heures plus tard, aux environs de 21 h, presqu’au même endroit, sur le même tronçon, a eu lieu une collision meurtrière entre un car de transport de la compagnie Colombe et un taxi-ville, faisant trois morts et deux blessés dont l’un, dans un état grave, a été évacué dans un Centre hospitalier universitaire (CHU) à Abidjan, a-t-on appris de source policière.

L’accident, toujours selon le commissariat de police d’Aboisso, serait survenu lorsque le taxi qui avait d’ailleurs un mauvais éclairage a tenté un dépassement sur le virage au niveau du cimetière d’Aboisso. Aucun blessé n’est à déplorer parmi les passagers du car en provenance d’Abidjan, a-t-on également appris.

Le tronçon Assouba–Aboisso est le théâtre d’accidents tragiques dus au mauvais comportements des conducteurs.

(AIP)

akn/fmo