Production de pétrole: les statistiques de la Côte d’Ivoire attribuées au Togo par erreur

Le rapport annuel 2016 de la zone franc élaboré par la Banque de France attribue les statistiques de production de pétrole en Côte d’Ivoire de 2013 à 2016 au Togo. Et la Banque de France indique que les sources des statistiques proviennent de la BCEAO. L’information a été reprise la semaine dernière par certaines parutions du Togo. Il y a eu même de la polémique. Le directeur national de la BCEAO du Togo, Kossi Tenou, a animé une conférence de presse, le mardi 9 janvier 2018, au siège local de l’institution financière pour éclairer l’opinion. L’information provient du site savoirnews.net.


« Ce sont les tableaux sur les principales productions de pétrole, de cultures vivrières et d’exportation concernant la Côte d’Ivoire qui ont été attribués par erreur au Togo, dans le rapport », a-t-il dit. Kossi Tenou a ajouté que les statistiques de production de pétrole de la Côte d’Ivoire sont portées aux pages 159 et 160 dudit rapport. « Ces mêmes chiffres se retrouvent à la page 231 sur le Togo », a-t-il précisé.

A l’en croire, aucune information disponible à la BCEAO ne permet d’attester que le Togo est producteur de pétrole. « La Banque de France publiera dans les jours à venir, un errata sur son site internet », a-t-il rassuré. 

Le rapport de la Banque de France qui site la BCEAO comme source indique que le Togo a exploité de 2013 à 2016 ; 42 202 500 barils de pétrole pour environ 2,7 milliards de dollars. Soit plus de 1535 milliards F Cfa;

GOMON Edmond