Plan de riposte économique-COVID 19 : 1,132 milliard Fcfa octroyé aux premiers bénéficiaires du Fonds de Soutien aux Grandes Entreprises

  • 01/06/2020
  • Source : Ministères
Dans le cadre de l’opérationnalisation du Fonds de soutien aux grandes entreprises (FSGE-COVID 19), le Ministre du Commerce et de l’Industrie, Souleymane Diarrassouba, a remis des chèques d’un montant global de 1,132 milliard de Fcfa aux premiers bénéficiaires dudit fonds le mardi 19 mai 2020, au 20ieme étage de l’immeuble Sciam au Plateau, lors d’une cérémonie présidée par le Ministre de l’Economie et des Finances, en présence du Ministre en charge des PME et du Ministre chargé de la Promotion de la jeunesse et de l’Emploi jeunes et des représentants du secteur privé.

« L’analyse des premiers dossiers soumis au Comité de Gestion du FSGE-COVID-19 a permis de sélectionner trois entreprises éligibles que sont Bernabé-CI, Tôles Ivoire SA et Manutention Climatisation Technique (MCT), pour un montant global de 1,132 milliard de Fcfa », a-t-il annoncé.

Après avoir adressé ses félicitations aux dirigeants de ces entreprises, le ministre les a encouragés à faire bon usage des fonds pour relancer leurs activités, de préserver leurs outils de production et surtout de sauvegarder les emplois. Il les a exhortés à respecter leurs engagements tels que prévus dans les conventions de prêts, en vue de permettre à un grand nombre d’entreprises de bénéficier de ces fonds.

« Cette phase transitoire portant sur une enveloppe de 10 milliards Fcfa a pour objet le financement du besoin en fonds de roulement des entreprises sur une maturité de 18 à 36 mois dont 8 mois de différé total au taux exceptionnel de 3% TTC, et un montant maximum par contrepartie de 500 millions Fcfa », a précisé le Ministre Souleymane Diarrassouba. Il a par la suite précisé que l’entreprise désireuse de bénéficier du Fonds de soutien aux grandes entreprises doit obéir à quatre critères essentiels.

Elle doit, à cet effet, être une entreprise de droit ivoirien implantée en Côte d’Ivoire; ayant enregistré un chiffre d’affaires supérieur à un milliard Fcfa sur les trois années consécutives (2017, 2018 et 2019) ; être en activité effective et continue sur au moins deux années fiscales 2018 et 2019 ; être à jour de ses déclarations fiscales et sociales au 31 janvier 2020 ; et enfin, avoir enregistré une baisse du chiffre d’affaires d’au moins 30% au premier trimestre 2020 en glissement annuel, comparé au premier trimestre 2019.

Il a aussi précisé que toute grande entreprise désireuse de bénéficier du soutien du Fonds est invitée à formuler sa demande auprès du Secrétariat Exécutif du Fonds, assuré par le Ministère du Commerce et de l’Industrie, à travers la direction d’exécution du PARCSI, sur la plateforme web du FSGE à l’adresse : www.fsge.gouv.ci. Tous les secteurs d’activités sont éligibles au financement du fonds, avec une priorité donnée aux entreprises appartenant aux secteurs d’activités fortement affectés par la crise.

« Je voudrais rappeler que grâce à la vision éclairée du Président de la République, Son Excellence Monsieur Alassane OUATTARA et sous la houlette du Premier ministre Amadou Gon Coulibaly, notre pays s’est doté d’un Plan robuste de Soutien Economique, Social et Humanitaire, d’un montant de 1.700 milliards Fcfa, visant à atténuer l’impact de la crise sanitaire de la pandémie COVID-19 sur l’économie ivoirienne, et plus généralement à protéger les populations les plus vulnérables », a-t-il indiqué.

Au titre de ce plan, figure entre autres la mise en place de plusieurs fonds de soutien au secteur privé et aux personnes vulnérables . Il s’agit notamment du Fonds de soutien aux grandes entreprises, du Fonds de soutien aux PME , du Fonds d’appui aux acteurs du secteur informel et du Fonds national spécial de solidarité et d’urgences humanitaires.

Il a insisté sur le caractère inclusif et transparent du fonctionnement du FSGE, avec notamment la présence au sein de son conseil de gestion du secteur privé et l’Association des professionnels des banques et établissements financiers de Côte d’Ivoire (APBEFCI), l’organe en charge de l’octroi de ces facilités de crédits aux grandes entreprises en difficulté à cause de la pandémie du Covid 19. Un cabinet international déjà sélectionné, assistera également le FSGE dans la réalisation de ses activités.

Le FSGE est doté d’une enveloppe de 100 milliards Fcfa, dont 30 milliards sont déjà disponibles, qui comprend 10 milliards Fcfa, au titre de la phase transitoire à distribuer sous forme de prêts aux entreprises éligibles avant le 15 Juin 2020.



A N.