Menace sur la lutte contre la covid-19 : Des travailleurs de l'Institut Pasteur de Côte d'Ivoire réclament 52 millions de francs Cfa

  • 06/07/2020
  • Source : Linfodrome
Des ingénieurs et techniciens de l'Institut Pasteur de Côte d'Ivoire font peser une grosse menace sur la lutte contre la pandémie à coronavirus. Ils envisagent bloquer les résultats des tests du covid-19 si 52 millions de francs Cfa ne leur est pas versés.

« Nous, techniciens supérieurs de recherche en service à l'Institut Pasteur de Côte d'Ivoire (Ipci) voudrions vous notifier ce présent préavis de grève. Le mouvement de protestation consistera en un arrêt de travail de 72 heures à compter du mardi 7 juillet 2020 dès 7h30, renouvelable jusqu'à satisfaction de notre revendication », a indiqué Kra Yao, secrétaire général adjoint du collectif des techniciens supérieurs de recherche en service à l'Ipci.

Selon Soir Info qui rapporte la situation dans sa parution de ce mardi 30 juin 2020, ces travailleurs réclament 52 millions de francs Cfa d'indemnité de logement soit 40.000 francs Cfa par personne pour la cinquantaine d'agents qu'ils sont. « Nous avons mené plusieurs démarches. En mars 2019, lorsque nous avions adressé notre arrêté de nomination dans la fonction de techniciens supérieurs de recherche, l'Ipci nous a rassuré et demandé d'attendre le mois de septembre 2019. Malheureusement, en septembre 2019, nous avons été ramenés au budget 2020. En février 2020, lorsque le budget 2020 de l'Ipci a été mis à la disposition, nous avons rappelé notre dossier. Mais, là encore, la réponse a été sans appel : notre indemnité n'est pas encore pris en compte. Face à cette situation, nous avons mené d'autres démarches, toujours dans le but du rétablissement de notre indemnité de logement . Celles-ci se sont heurtées au refus de notre administration de délivrer l'autorisation de paiement, document attendu à la Solde pour payer notre indemnité de logement », a expliqué N'guessan Kouadio Florentin, secrétaire général dudit collectif.

Qui a ajouté que ce mouvement de protestation a pour but d'attirer l'attention des autorités ivoiriennes sur leur préoccupation. La confiscation des résultats des tests de covid-19 constitue une menace certaine sur le processus de lutte contre cette pandémie.

Jonas BAIKEH