Man : un homme interpelé avant qu'il enlève une fillette pour des sacrifices humains

Un homme de trente ans, le sieur Koné, a été appréhendé par une foule et deux gendarmes au quartier CAISTAB de Man, le lundi 25 novembre 2019, aux environs de 8 h, suite à une tentative d’enlèvement d’une écolière de six ans qui se rendait à l’école en compagnie de deux autres fillettes.


Après les confrontations d’usage et renseignements, le contrevenant qui dit séjourner à Man depuis quatre jours affirme qu’il a été rattrapé par la foule après avoir enlevé et battu violemment au bras gauche la fillette qui se rendait à l’école primaire publique « Témoin » de Man .

L’écolière mal en point, le bras gauche « apparemment fracturé », a été conduite au Centre hospitalier régional (CHR) de Man pour recevoir les premiers soins.

Acculé de questions à chaud, le sieur Koné a fait savoir être à Man sur instruction d’un tiers dont l’identité n’a pas été révélée à l’effet de procéder à un enlèvement « pour servir à un rituel de sacrifice humain ».

Il a été conduit à la brigade de gendarmerie où coup de théâtre, il est revenu sur ses déclarations et insinue qu’il ne sait plus pourquoi il a commis un tel acte, et qu’il l’a fait « parce que sur les nerfs ». A la question de savoir ce qui l’a mis sur les nerfs, il est devenu amnésique, ne sachant plus la raison.

Palpé il s’est avéré que le mis en cause traînait une sonde au niveau du bas ventre. Il a fait savoir qu’il porte la sonde parce qu’il a été victime d’un accident il y a deux mois.