Mali : le Premier ministre Soumeylou Boubèye Maïga jette l’éponge

Le Premier ministre malien, Soumeylou Boubèye Maïga, a présenté jeudi sa démission au chef de l'État Ibrahim Boubacar Keïta, qui l'a acceptée. Cette décision intervient quelques heures avant l'examen par l'Assemblée nationale d'une motion de censure contre le gouvernement.


Soumeylou Boubeye Maïga a présenté sa démission ainsi que celle de ses ministres « par une lettre datée du 18 avril 2019 », annonce un communiqué de la Présidence. Ibrahim Boubacar Keïta « l’a acceptée, et a remercié Soumeylou Boubeye Maïga pour sa loyauté et son sens élevé du devoir », a précisé la présidence.

« Un Premier ministre sera nommé très prochainement et un nouveau gouvernement sera mis en place, après consultation de toutes les forces politiques de la majorité et de l’opposition », selon le communiqué.

Par lettre datée du 18 avril 2019, le Premier ministre Monsieur Soumeylou Boubèye Maïga a présenté au Président de la République sa démission ainsi que celle des membres du Gouvernement, conformément à l’article 38 de la Constitution.

Le Communiqué de la Présidence pic.twitter.com/FOFswcQKyL

— Presidence Mali (@PresidenceMali) 18 avril 2019