Le gouvernement échange avec des opérateurs pour la construction d'établissements sanitaires

Le gouvernement ivoirien et des opérateurs spécialisés en construction d’établissements hospitaliers ont échangé, mercredi, sur des projets qui rentrent dans le cadre du programme hospitalier 2018-2020, a constaté APA sur place dans la capitale économique ivoirienne.


Cette réunion présidée par le chef du gouvernement ivoirien, Amadou Gon Coulibaly,  a abouti à la signature d’un procès-verbal de négociation avec l’une des parties notamment l’entreprise franco-autrichienne VAMED.

Selon Dr Mamadou Koné, Coordonnateur de l’Unité de pilotage du programme hospitalier 2018-2020, « cet opérateur a en charge la  construction de 4 hôpitaux à  San Pedro et Méagui (Sud-ouest), Man (Ouest)  et l’hôpital général de Danané (Ouest) ».

Quant au britannique NMSI, il est « chargé de la construction de 6 hôpitaux à  Bouaké (Centre), Katiola (Centre) , Boundiali (Nord) , Kouto, (Nord),  Ouangolo (Nord) ». «Les discussions se poursuivent. Les parties s’engagent à commencer le projet », s’est réjoui  Dr Koné.

Expliquant les projets, il a rappelé que le gouvernement ivoirien, «  en  décembre  2017, a pris la décision d’engager un vaste programme hospitalier qui consiste   à la construction d’environ  une vingtaine d’hôpitaux à travers le pays  y compris 3 hôpitaux (…)».

Il s’agit d’un programme hospitalier d’environ  800 milliards FCFA pour la restauration, l’équipement et le rééquilibrage d’établissements de premiers contacts.

Le programme comprend également « la construction de 250 établissements de premiers contacts dans les villages, la réhabilitation de près  de 480 hôpitaux ».

« Le gouvernement a engagé des discussions avec ces opérateurs depuis février 2018 pour qu’ils nous proposent une offre technique et financière », a-t-il conclu.

SY/hs/ls/APA