Le bracelet électronique pour désengorger les prisons au Sénégal

Cette mesure vise à réduire la surpopulation carcérale.


Selon le Ministre de la Justice, les prévenus seront équipés de bracelets, au mieux courant 2019.

« Les procédures techniques ont été réalisées et le procédé sera bientôt lancé », a précisé le Ministre de la Justice Ismaila Madior Fall.

Il n'a toutefois pas donné de détails sur les modalités de la mise en place du système des bracelets électroniques.

Les organisations de défense des droits de l'homme, même si elles saluent l'idée, estiment qu'il s'agit d'une solution à minima face aux problèmes des longues détentions préventives.

Selon les chiffres officiels, sur les 10 562 détenus dans les prisons sénégalaises, près de la moitié, 4 804, sont en détention préventive.