Koumassi : Un agent de sécurité meurt brûlé vif dans un conteneur

Quelle atroce mort que celle de Hilaire Kouamé, vigile âgé de 38 ans. Le pauvre a péri par le feu, dans un terrible incendie. Mais comment cela a-t-il pu arriver ?


Nos sources informent que Hilaire Kouamé, qui est vigile pour le compte d'une société de dragage, fait son job au niveau du lieu dit « Ancien Koumassi ». Et chaque fois, aux premières heures matinales, lorsqu'il termine son boulot, il s'enferme dans un conteneur posé sur place, et propriété de son employeur. C'est cette masse de fer rectangulaire qui lui sert de lieu de dortoir.

Ainsi, poursuivent nos sources, très tôt le matin du samedi 24 novembre 2018, c'est encore le même scénario. Quand l'homme, tout exténué par sa ronde nocturne où il veille, pénètre dans le conteneur, c'est très vite parti pour un somme, que le gardien se veut réparateur comme les autres fois.

Sauf que, cette fois, les choses vont aller contre sa volonté. C'est que tout d'un coup, alors que le vigile est endormi, un incendie se déclare dans le conteneur. Et très vite, la fumée compacte cède la place à un effroyable brasier qui s’empare de tout le conteneur. Hilaire Kouamé l'infortuné, surpris certainement dans son sommeil, est prisonnier des flammes. Il ne pourra pas s’échapper. Le feu en fait ce qu'il veut. Lorsque plus tard l'on vient à bout des flammes, le pauvre vigile n'est plus qu'un tas de chair calcinée.

Les services des pompes funèbres, informés, arrivent sur la scène des faits macabres et enlèvent le corps sans vie, pour la morgue. Mais comment peut-on expliquer cet incendie aux conséquences dramatiques ?..


Retrouvez la suite de cet article sur linfodrome.com