Joseph Kabila

Le président de la République démocratique du Congo, Joseph Kabila, a annoncé qu'il quitterait ses fonctions après l'élection du 23 décembre, mais pourrait être réélu à l'avenir.


M. Kabila, âgé de 47 ans, a déclaré qu'il resterait en politique après le scrutin.

Il devait démissionner il y a deux ans, mais a plusieurs fois reporté le vote dans ce que les partisans de l'opposition ont qualifié de prise de pouvoir illégale.

La commission électorale a finalement fixé le 23 décembre comme date des élections, affirmant qu'il n'était pas possible d'organiser le scrutin plus tôt en raison des difficultés rencontrées pour enregistrer les électeurs dans un pays aux infrastructures insuffisantes et en situation de conflit dans la région orientale, pratiquement anarchique.

En août, M. Kabila a déclaré que son proche collaborateur, Emmanuel Ramazani Shadary, ancien ministre de l'Intérieur condamné par l'UE à des sanctions pour violations présumées des droits de l'homme, serait le candidat du gouvernement.

L'élection devrait être une lutte serrée entre lui, le chef de l'opposition Felix Tshisekedi et le magnat des affaires Martin Fayulu Madidi.