Inspection générale des services fiscaux : le Secrétaire d’Etat veut redynamiser le service

Le Secrétaire d’Etat auprès du Premier Ministre, chargé du Budget et du Portefeuille de l’Etat nourrit de grandes ambitions pour l’Inspection générale des services fiscaux (IGSF). A cet effet, il était était dans les locaux de cette structure le mardi 19 février 2019.


Dans cette entité de la Direction Générale des Impôts (DGI), monsieur Sanogo, dans le cadre de ses visites visant à s’imprégner des conditions de travail des services sous sa tutelle, a expliqué qu’il s’agissait de voir comment rehausser la fonction d’Inspecteur général. Et cela, pour que l’image que certaines personnes ont de ce poste soit corrigée. Monsieur Sanogo a alors relevé que désormais, l’Inspecteur général des services fiscaux doit s’adapter à l’évolution de son métier en s’outillant davantage sur la préparation des audits et l’ensemble des procédures de la DGI qui met désormais un point d’honneur sur la dématérialisation. 

Monsieur le Secrétaire d’Etat a demandé également que l’IGSF revisite ses procédures, actualise régulièrement la cartographie des risques, suive l’évolution des nouvelles technologies, pense les risques opérationnels et financiers, dispose d’un référentiel de contrôle interne et s’assure qu’il est en phase avec les réalités du moment. Poursuivant, il a affirmé que l’Inspection doit être une force de proposition au-dessus des autres structures de la DGI. « Je veux insuffler un nouvel élan à votre structure », a-t-il conclu. 

Cependant, avant sa prise de parole, l’Inspecteur général des services fiscaux, Véronique Bamba, a présenté les missions de sa structure, fait part des difficultés et des attentes de sa structure. Elles se résument en l’exigüité des locaux, en dotation de véhicules tout terrain, en recrutement de personnels, etc.