Imagerie médicale Le CIRAD s’offre l’IRM 1,5 tesla, le bijou de l’analyse médicale

Le Centre d’investigations médicales et radiologie (CIRAD), sis aux 2 Plateaux 8ème tranche, a accueilli hier après-midi, de nombreux professionnels de la santé, des assurances et bien d’autres personnes, venus assister à la cérémonie de présentation d’un outil de travail fraîchement acquis par la maison.


Il s’agit de l’IRM 1,5 tesla à hélium, un appareil qui de l’avis de Dr Edwige Locosson Tanoé, directrice du CIRAD, permet d’analyser de façon ciblée et ultra précise, des lésions qui sont moins bien explorées à la radio, à l’échographie ou au scanner. 
En somme, un outil de haute technologie, considéré dans le milieu comme le nec plus ultra de l’imagerie médicale. 

Poursuivant, Dr Edwige Locosson Tanoé indiquera qu’avec cet appareil, le diagnostic du patient peut désormais être établi en 25 minutes au lieu d’une heure à minima, autrefois, donc un gain de temps qui, dira-t-elle, peut sauver des vies. De plus, avec l’IRM 1,5 tesla à hélium, plus besoin de se rendre aujourd’hui à l’extérieur pour faire ce type d’examen. 

A sa suite, le Dr Traoré Adama, rhumatologue, rendra également témoignage de la haute précision, de la rapidité mais aussi de la qualité des images de cet outil de dernière génération. 

Une démonstration de l’utilisation de l’appareil a eu lieu par la suite, à la grande satisfaction de tous les invités.

Un vin d’honneur a mis fin à cette première des journées portes ouvertes du CIRAD, qui prendront fin ce vendredi. 

Il faut noter que L’IRM se définit comme l’imagerie par résonance magnétique et son appareil est rare sur la place abidjanaise. Seule une poignée de centres de santé en disposent.