Finale nationale de Falling Walls Lab / Dominique Konan Tano va représenter la Côte d'Ivoire à Berlin

La finale nationale du concours international #Falling Walls Lab 2018 s'est tenue le mardi 18 septembre à l'institut Goethe à Cocody.


Dominique Konan Tano a été plébiscité par le jury pour représenter la Côte d'Ivoire à la grande finale mondiale à Berlin.

Il lui a fallu 3 minutes pour parler de son projet dénommé « Briser les murs de la résistance du paludisme et de l'inefficacité des traitements anti palu» et pour convaincre.

Le dit projet est une technique de traitement efficace contre le paludisme à travers des médicaments traditionnels améliorés. 

Le lauréat qui est chercheur à l'institut National de Santé publique, estime que : « pendant qu'on assiste à la floraison de complément alimentaire à base de produits naturels venus d'ailleurs, les résultats des recherches nationales sur la même technique reste dans les tiroirs. Pourtant l'Afrique dispose d'une flore assez riche qui doit être valorisée » à t-il soutenu. 

Cette deuxième édition a eu un franc succès, a traduit Magloire N'Dehi, chargé de programme de la fondation Friedrich Naumann : «  Nous sommes heureux d'avoir relevé le défi de cette deuxième édition. Laquelle édition meublée de ‘’l'open forum’’ pour donner l'opportunité à plusieurs autres qui ne competissent pas de partager leurs idées et solutions qui peuvent être utiles et aussi le panel portant sur ‘’la recherche scientifique et l'innovation au service du progrès et des entreprises ‘’».

Le lauréat sera encadré par des préparations et coaching particuliers pour donner plus de chance à son projet de remporter le grand prix en novembre prochain à Berlin.

Le paludisme est un problème de santé publique. Cette pandémie a entraîné 445.000 décès dans le monde en 2016 selon L'OMS. En Côte d'Ivoire, 3,5 millions de personnes étaient touchées par le paludisme pour 3222 décès en 2017 selon le Programme National de Lutte contre le Paludisme. Les solutions du représentant de la Côte d'ivoire peuvent lui valoir de remporter le grand prix Falling Walls Lab 2018.

Donald Gonli