Donald Trump annonce le départ du chef des services de renseignement américains

Donald Trump a annoncé dimanche 28 juillet que le chef des services de renseignement américains, Dan Coats, quitterait son poste à la mi-août.


Les désaccords entre les deux hommes n’étaient un secret pour personne. Dan Coats a parfois eu du mal à cacher ses divergences avec le président américain. Il a notamment soutenu les conclusions du renseignement américain affirmant qu’il y a eu ingérence russe dans l’élection présidentielle. Alors que Donald Trump a très souvent émis des doutes sur le sujet.

Le chef des services de renseignement a aussi désapprouvé publiquement la décision du président d'avoir un entretien à huis clos avec le président russe Vladimir Poutine à Helsinki l’été dernier, avec la seule présence des interprètes.

Dan Coats avait également exprimé son désaccord sur le dossier nord-coréen.
Le locataire de la Maison Blanche, qui semblait se méfier de son directeur du renseignement, l’a tenu à l'écart de plusieurs dossiers.

Il a remercié hier Dan Coats sur Twitter pour les « grands services rendus à notre pays ». Puis il a rapidement annoncé sur Twitter son intention de le remplacer par John Ratcliffe, un des élus du Texas à la Chambre des représentants. Si sa nomination est approuvée par le Congrès, Donald Trump aura un chef du renseignement dont les vues s’alignent davantage sur les siennes.