Coronavirus : De retour de France, Kader Kéita dit Popito prend une importante décision, la réaction de Fadel Kéita

  • 02/04/2020
  • Source : Linfodrome
Conscient du danger que représente la maladie à coronavirus, Kéita Abdoul Kader dit Popito, l’ex-fantasque attaquant de l’Africa Sports d’Abidjan et des Eléphants de Côte d’Ivoire, arrivé de France, le vendredi 20 mars 2020, s’est directement rendu à l’INJS. La suite est racontée par son frère aîné, Kéita Amadou Fadel.

Informé des décisions prises par les autorités ivoiriennes pour freiner la propagation de la maladie à coronavirus, Kéita Abdoul Kader alias Popito, arrivé de France, le vendredi 20 mars 2020, ne s’est pas posé de question. Il s’est directement rendu à l’Institut national de la jeunesse et des sports (INJS) en vue d’être confiné dans ce lieu. « Il est arrivé hier nuit (vendredi 20 mars 2020 : ndlr). Il s’est directement rendu à l’INJS se faire confiner », a dit son frère aîné, Kéita Amadou Fadel, joint dans la nuit du samedi 21 mars 2020.

A la question de savoir si Popito est confiné à l’INJS, Fadel répond par la négative. « Non, il est rentré à la maison. De l’aéroport, il est allé directement là-bas, à l’INJS. Il a suivi les recommandations. Il est chez lui ».

Par ailleurs, pour se protéger contre la maladie à coronavirus, l’ancien buteur de l’Africa Sports d’Abidjan, a précisé qu’il reste confiné à la maison. « Moi, je suis à la maison », a-t-il souligné avant de raconter une anecdote hilarante : « Ma femme a toussé dans un supermarché, elle a eu honte. Il y avait quelqu’un à côté. Quand elle a toussé, la personne a décalé de deux pas. Donc à l’heure-là, on se méfie de tout le monde ».

Pour terminer, Fadel a insisté pour dire que cette maladie qui continue de faire des victimes dans le monde entier est à prendre au sérieux. « Ce n’est pas de l’amusement », a-t-il répété.

 

Adolphe Angoua