Célébration des femmes leaders : La ministre Nassénéba Touré salue la mise en œuvre du projet « African woman 2.0 »

  • 12/10/2021
  • Source : Linfodrome
Invitées à un dîner, vendredi 8 octobre 2021, à Abidjan-Plateau, 50 premières femmes interviewées dans le cadre de la première saison de l'émission « African woman 2.0 », une initiative du site Afriquefemme.com, ont partagé leurs expériences dans divers domaines d'activités. L'objectif était d'inspirer, de motiver et de sensibiliser la jeunesse africaine aux nombreuses opportunités d'emplois ou d'entrepreneuriats.

Marraine de cette soirée, la ministre de la Femme, de la Famille et de l'Enfant, Nassénéba Touré a salué l'initiatrice du projet « African woman 2.0 », Aïssata Sidibé. Elle a remercié Jil-Alexandre N'Dia, Directeur général et co-fondateur du groupe média digital Weblogy, pour l'accompagnement apporté à ce projet de valorisation des femmes à travers l'émission Afriquefemme.com.

« Vous signez ainsi votre ambition et votre engagement à mener avec nous le combat de l'émancipation de nos talents féminins. À toute l'équipe qui accompagne l'initiatrice, Aïssata Sidibé, je voudrais vous dire toute ma fierté, car en peu de temps, vous avez conquis une audience nationale et internationale », a fait remarquer la ministre Nassénéba Touré. Elle a félicité les « valeureuses » et « dynamiques » femmes mises en lumière au cours du dîner. La ministre a souligné à l'égard de ces dernières, qu'elles mènent le bon combat. « Car dans le domaine de l'entrepreneuriat, vous vous donnez les moyens de gagner votre vie, de créer des emplois pour d'autres personnes. Vous contribuez ainsi au développement de la Côte d'Ivoire. Je me réjouis de ce vent qui souffle partout où je vois des femmes et des jeunes filles s'organiser, organiser leurs activités commerciales, économiques et culturelles pour exprimer leurs talents, leurs savoir-faire », a-t-elle salué.

Puis de souligner que le temps est venu où la femme doit compter pour ses propres capacités, « car du potentiel, les femmes en ont ». La ministre de la Femme, de la Famille et de l'Enfant a informé ses sœurs que le premier soutien des femmes dans tous les domaines, « c'est bien le président Alassane Ouattara qui aime à dire que notre pays ne peut se développer durablement, qu'avec toutes ses filles et tous ses fils. Nous devons nous approprier cette vision pour être des modèles de l'Ivoirien Nouveau dans nos domaines d'activité », a-t-elle recommandé.

Aïssata Sidibé a expliqué que le concept « African woman 2.0 » est né il y a plus d'un an, et que ce phénomène a pris de l'ampleur. « Aujourd'hui, de nombreuses jeunes femmes m'abordent pour dire comment elles ont été inspirées parce qu'elles ont vu un projet de femme. Je crois fermement que chacun de nous a un rôle à jouer sur cette planète, une contribution à faire », a indiqué l'initiatrice du concept « African woman 2.0 ».

Elle a confié que dans cette Afrique pauvre où les opportunités sont rares et où les jeunes manquent de modèles, « African woman 2.0 » cherche à changer cet état de chose en mettant en valeur de brillants parcours. « Aucune de vous ici n'a la même histoire, ni la même expérience. Votre point commun, c'est votre engagement, votre volonté de réussir et d'inspirer les autres à réussir. On veut changer le monde, on veut que chaque jeune femme, femme d'âge mur, puisse sentir qu'on s'adresse à elle ; puisse se reconnaître en des femmes comme vous ; on veut qu'elle se sente des ailles, qu'elle ne se mette pas de barrières, et qu'elle comprenne que c'est important de suivre sa passion », a mentionné Aïssata Sidibé. Elle a confié que le message véhiculé à travers ce dîner, c'est la création d'une communauté de « African woman 2.0 », à savoir : « des femmes ambitieuses et engagées qui utilisent leurs voix, leurs influences pour véhiculer des messages positifs à l'endroit des jeunes. Qui se soutiennent entre elles ».

Il faut noter que plusieurs femmes ont fait le déplacement depuis des contrées lointaines pour prendre part au dîner organisé en leur honneur.

Irène BATH



Publicité instruments de Musique