Bouaké : quatre policiers arrêtés et déférés après deux évasions en deux mois d’un bandit de grand chemin

Quatre policiers ivoiriens ont été arrêtés et déférés mercredi devant le parquet militaire pour « négligence ayant occasionné l'évasion de trois dangereux bandits» du violon de la section de la police criminelle de Bouaké dans le centre-nord de la Côte d'Ivoire, rapporte l’agence APA.


La source sécuritaire indique qu’un dangereux et redoutable bandit du nom de Adaman Sako alias Baskoté ou capitaine Zamouda s'était évadé de la MACA. Activement recherché, il a été découvert et arrêté à Bouaké dans le centre de la Côte d'Ivoire.

Conduit au violon de la section de la police criminelle, il s'est miraculeusement évadé de la cellule où il était gardé lui et deux de ses acolytes», rapporte le Tribunal militaire d'Abidjan dans une note d'information.

Selon le parquet militaire, l'un des quatre policiers arrêtés « a dû ou a pu aider à l'évasion des trois détenus. Les 04 policiers en charge de surveiller le violon ont donc été arrêtés et déférés devant le parquet du commissaire du gouvernement pour «négligence ayant occasionné l'évasion de détenus et violation de consignes»,».

C'est la deuxième fois, en l'espace de huit mois, précise la note, que ce « redoutable bandit» (Capitaine Zamouda) s'évade du violon de cette section de la police criminelle.

Ahopol avec APA