Bouaké : Drogué, un sous-préfet se fait voler 7 millions par une prostituée dans un hôtel

Un sous-préfet à la retraite d’une localité de l’Ouest du pays reste toujours inconsolable,des suites d’une virée nocturne, bien concoctée au préalable pour des moments romantiques.


Ayant vendu la récolte de son champ d’hévéa à hauteur de 7 000 000 fcfa, notre gouverneur que nous ne nommerons pas,en partance pour Yamoussoukro pour suivre les travaux de construction de sa maison,a fait une escale à Bouaké, afin de rencontrer son neveu qui y réside.

Dans la capitale de la paix, l’homme demande à son neveu de lui trouver une chambre d’hôtel dans un coin discret pour y passer quelques jours sans toutefois omettre de signaler à B.M son neveu, qu’il souhaite les passer en compagnie féminine.

C’est ainsi qu’une professionnelle du sexe qui se nommerait Aminata Jennifer, a été repérée dans un bar chic du quartier Commerce,pour la série de nuit,avec notre ancien sous-préfet.

Depuis la nuit du Vendredi 09 Novembre dernier jusqu’au lendemain,les moments de jambes en l’air étaient extrêmes, à en croire les différents témoignages.

Remarquant la mallette du sous-préfet retraité au chevet du lit, Aminata Jennifer commence à élaborer un plan pour en savoir le contenu.

C’est ainsi qu’après un moment d’escapade nuptiale bien agité le Dimanche 11 Novembre dans la même chambre d’un  hôtel à Nimbo, la professionnelle du sexe fait une mixture de somnifère et café,pour ensuite la faire boire au doyen qui était déjà épuisé par l’effort fourni.Il tombe dans les pommes peu après et Aminata Jennifer en profite pour vider le contenu de la mallette qui contenait 7 millions fcfa et disparaît (…)

Trouvé dans le coma le Lundi 12 Novembre par le gérant de l’hôtel,le doyen d’âge a été conduit dans une clinique pour des soins.

Alerté,son neveu s’est rendu dans ce centre de soins pour voir l’état de santé de son oncle.

Aminata Jennifer,la vingtaine, avec son corps de rêve,à en croire les témoignages,s’est envolée dans la nature avec les sept millions fcfa de l’ancien sous-préfet.

Une plainte sera t’elle déposée, ou l’affaire restera t’elle sans suite, seule la victime prendra la décision.

T.K.Emile