Bouaflé : De redoutables bandits dont un planteur arrêtés

Le mercredi 23 octobre 2019, tard dans la nuit, au quartier Abattoir 2 de Daloa (centre-ouest ivoirien), des bandits armés font irruption dans une cour.


Ils maîtrisent tout le monde et font main basse sur plusieurs biens. Après leur forfait, ils disparaissent dans la nature. Le lendemain, le commissariat de Police du 3e arrondissement est saisi.

Le chef de service de ce commissariat et ses hommes ne privilégient aucune piste et ouvrent une enquête qui prend en compte toutes les localités, dans un rayon d’environ 100 km. D’importants indices conduisent une délégation d’enquêteurs, à 75 km au sud de Daloa. C’est-à-dire à Bouaflé. Là, cette délégation conduite par le chef de service adjoint du commissariat de Police du 3e arrondissement de Daloa, réussit à arrêter trois des auteurs du cambriolage.

Il s’agit de Kouassi K. C., un jeune planteur de 37 ans, qui a abandonné sa plantation pour parcourir 75 kilomètres, pour aller voler à Abattoir 2. Il y a également Baldé A. qui n’a pas voulu se contenter de son commerce à Bouaflé. Cette liste est complétée par un jeune malien, Sangaré Y., habitant également Bouaflé. Sur eux, les policiers ont trouvé un pistolet automatique de marque Mas model 1950 calibre 9 dépourvu de chargeur, un fusil calibre 12 de fabrication russe, neufs (9) cartouches de calibre 12, une machette, deux torches, deux cagoules et des bijoux.

Les enquêtes se poursuivent pour dénicher le quatrième larron qui court toujours.

M’BRA Konan