Abobo : Un mari découpe à la machette l'amant présumé de sa femme

On ne plaisante pas avec les sentiments de certains hommes. Ils n'acceptent pas que quelqu'un d'autre vienne défricher dans leur « jardins secrets ». Ils peuvent pour cela faire très mal. Ne serait-ce même que sur la base d'un simple soupçon, la vie de l'autre ne vaut plus un seul clou à leurs yeux.


Pareille terrible scène s'est produite à N'Dotré, dans la commune d'Abobo. N'Dotré où un mari, convaincu d'être cocu, a tué.

En effet, expliquent nos sources, dans la matinée du lundi 3 décembre 2018, la police est saisie de la découverte d'un cadavre, à N'Dotré, quartier périphérique autrefois célèbre, pour abriter des maquis proposant des mets typiquement locaux, avec de la viande de brousse.

Les policiers qui y foncent, découvrent le corps sans vie d’un homme vêtu d'un tee-shirt noir et d'un short bigarré. Mais l'état dans lequel se trouvait le cadavre baignant dans une mare de sang, fait froid dans le dos. En effet, le défunt présente d'affreuses blessures béantes, sur le dos. Une véritable boucherie.

Mais qui est cet homme, et que lui est-il arrivé ? Pour avoir des éléments de réponse, il revient que les agents de police, procèdent à une enquête de voisinage. Et là, ils apprennent que le défunt est un ressortissant béninois et conducteur de gbaka répondant au nom de Boga Adinsi. Né en 1974, l'homme est une véritable force de la nature.

Sur ce qui lui est arrivé, de sources sécuritaires, on apprend que Boga Adinsi qui habite le quartier, était dans le collimateur du mari d'une femme, qui soutenait avoir des preuves irréfutables de ce qu'il entretenait des relations sexuelles avec cette dernière.

Tôt le matin de ce lundi-là donc, le mari qui estime qu'il l'a relégué à la posture honteuse du cocu, le surprend avec une machette. La suite est tout simplement effroyable. Boga Adinsi est horriblement tailladé à la machette, sans qu'il n'ait véritablement eu le temps de se défendre.


Retrouvez la suite de cet article sur linfodrome.com