Abobo : Huit gangsters spécialisés dans les attaques de domiciles dans les filets de la police

Un gang spécialisé dans les attaques de domiciles suivies de viols, vient de tomber dans les filets de la police nationale. Il est composé de huit (8) individus.


A savoir, les nommés Karamoko Sekou, 27 ans, mécanicien domicilié à Adjamé-Williamsville; Ouattara Mohamed, 32 ans, domicilié aux Deux-Plateaux; Koné Mohamed Guy Wilson, 29 ans, domicilié à Williamsville; Diomandé Nika, 30 ans, le chef de deux gangs; Nomo Jean Charles, 27 ans domicilié à Abobo-Avocatier, Ballo Bi Ebenezer Salomon, 16 ans, domicilié à Abobo-Avocatier, Timité Zoumana, 28 ans, domicilié à Abobo-Samaké et Loua Moussa, 35 ans, bijoutier, domicilié à Williamsville.

Leur dernier forfait qui a conduit à leur arrestation a eu lieu dans la nuit du dimanche 27 au lundi 28 octobre 2019, à Abobo Baoulé. Ce jour-là, c’est le domicile d’un « Homme de Dieu » qui a été pris pour cible par ces hommes sans foi ni loi. Selon les informations relayées par la Police nationale, il était environ 3h du matin.

Sous la menace de leurs armes, les bandits ont pu maîtriser le serviteur de Dieu et sa famille. Avant de récupérer tout ce qu’ils trouvaient d’intéressant. Argent, bijoux de valeur, TV écran Plasma, montres, portables, alliances en or. Insatisfaits, ils tenteront de violer l’épouse de l’Homme de Dieu en vain… Finalement, ils abandonnent leurs victimes et s’évanouissent dans la nature.

Saisie quelques heures plus tard, le commissariat de police du 34e arrondissement se met sur la piste des malfrats. Après quelques jours d’investigation, le Commissaire Tiégnon et ses hommes parviennent à localiser et interpeller le jeudi 7 novembre, un premier bandit, au niveau de la clôture du cimetière de Williamsville, avec l’un des deux téléphones portables du couple.

La suite ira très vite. Dans la même nuit, aux environs de 02 h du matin, quatre (4) autres membres du gang sont surpris par le Commissaire et ses hommes, au marché de nuit d’Abobo-Avocatier, alors qu’ils préparaient une autre attaque. Au petit matin, aux environs de 7h, un autre membre du groupe, domicilié aux Deux-Plateaux, est surpris par la police.

À 10h, le bijoutier qui a acheté les alliances et les bijoux du couple et un autre individu présenté comme l’acquéreur du second téléphone portable sont également interpellés portant à huit (8) le nombre d’individus appréhendés par la police. Ils passeront bientôt devant le juge pour dire leur part de vérité dans cette affaire.

CASIMIR DJEZOU