Abobo : Des ‘’microbes’’ surpris en pleine agression

La vie dans certains quartiers de la commune d’Abobo rime avec les enfants en conflit avec la loi, autrement dit les ‘’microbes’’. Armés de machettes, de couteaux et de coupe-coupe, ils imposent la terreur aux populations.


Impitoyables, ils ne trient pas les victimes. Dans les environs de la mairie où ils prennent position, le mercredi 30 janvier 2019 dans la soirée, ces vermines font preuve d’une rare violence sur les passants ou les travailleurs. Ils progressent vers la pharmacie de la Mé, dans les environs du carrefour Poubelle. Là, ils installent un check-point où tous ceux qui ont le malheur de passer par là, sont systématiquement dépouillés.

Ignorant totalement ce guet-apens, un jeune homme, très pressé, vient à passer, peu après minuit. Il est aussitôt maîtrisé. Ses supplications n’y font rien. Au contraire, ce sont des coups de machette qui pleuvent sur son corps. Il s’écroule en sang. En dépit de cet état du jeune, d’autres microbes s’acharnent sur le pauvre. C’est dans cette situation inquiétante, qu’une patrouille des éléments du peloton d’intervention de l’escadron 3/1 Abobo tombe sur la scène. La sommation des gendarmes n’a aucun effet sur ces vermines. Un des éléments ouvre le feu, atteignant un des microbes, porteur d’une arme blanche.

Aussitôt, ces agresseurs se dispersent. Les gendarmes viennent à la rescousse de la victime grièvement blessée. Elle est évacuée à l’hôpital général d’Abobo.

 

M’BRA Konan