3500 milliards FCFA dépensés sur les transferts internationaux en 2018 (FIFA)

Un rapport de la Fédération internationale football association (FIFA) révèle que 7,3 milliards de dollars US (environ 3500 milliards FCFA) ont été dépensés sur le marché des transferts internationaux de football au cours de l’année 2018, rapporte le site de la FIFA visité, mercredi, par APA.


C’est le rapport intitulé Global Transfert Market de la FIFA qui fournit des informations détaillées sur les transferts internationaux effectués en 2018 partout dans le monde par les clubs de football professionnels.

En 2018, renseigne ledit rapport, les transferts de joueurs professionnels se sont élevés à « 7,03 milliards de dollars US soit 10,3% qu’en 2017 », précise le document.

Cette manne financière implique « 16 533 transferts internationaux de 14 186 joueurs issus de 175 pays, soit 5,6% de plus » que l’année 2017.

« 31 clubs ont dépensé plus 50 millions de dollars chacun + ensemble, ils représentent plus de la moitié du montant total dépensé+ », soutiennent les auteurs qui soulignent, également, que «78,2% du montant total dépensé dans le monde proviennent de transferts impliquant uniquement des clubs européens ».

Selon eux, « la France est le pays présentant le bilan net positif le plus important (467,2 millions de dollars), l’Angleterre le pays présentant le bilan net négatif le plus important (-1,05 milliard de dollars) et l’Arabie saoudite figure à la 7ème place du classement des pays les plus dépensiers (173,9 millions de dollars) », ont fait remarquer les rédacteurs du rapport.

Le rapport inclut des tableaux indiquant « le nombre et le montant des transferts pour chacune des 211 associations membres », mais aussi d’autres informations telles que « le type de transfert, la raison de la résiliation du contrat, la nationalité et l’âge des joueurs et joueuses, ainsi que des comparaisons avec les chiffres des années précédentes ».

HS/ls/APA