En Côte d'Ivoire, des plantations de cacao transformées en mines d'or clandestines

Dans l’une des plus grandes régions cacaoyères de Côte d’Ivoire, de plus en plus de planteurs ont troqué leurs machettes pour des pioches. Désarmés face à la sécheresse, ils sont devenus chercheurs d’or. Une activité illégale qui inquiète les autorités du premier pays producteur de cacao.

Dans l’une des plus grandes régions cacaoyères de Côte d’Ivoire, de plus en plus de planteurs ont troqué leurs machettes pour des pioches. Désarmés face à la sécheresse, ils sont devenus chercheurs d’or.

Une activité illégale qui inquiète les autorités du premier pays producteur de cacao.


Retrouvez la suite de cet article sur lemonde.fr