Côte d’Ivoire :  le rapatriement de 180 Ivoiriens migrants clandestins en Lybie

180 migrants ivoiriens bloqués en Libye seront rapatriés demain par l’Etat de Côte d’Ivoire. Cette annonce a été faite par le Directeur Général des Ivoiriens de l’Extérieur, Konaté Issiaka.

En effet ce vendredi, lors d’un petit-déjeuner de presse organisé en collaboration avec la Fondation Friedrich Naumann sur la question des migrations irrégulières, Konaté Issiaka a rappelé que depuis 2015, c’est un millier de personnes que le gouvernement a rapatrié de Libye.

Selon le directeur général des Ivoiriens de l’extérieur, 85% des flux migratoires sont intra-régionaux contre 15% qui se font hors de la région.

Face à l’ampleur du phénomène de migrations clandestines, en plus de la sensibilisation au plan local, le directeur général des Ivoiriens de l’extérieur a annoncé une rencontre des chefs d’Etat de la région.

 Par ailleurs, une autre réunion de la diaspora africaine est prévue en mai prochain, pour sensibiliser la diaspora sur la migration irrégulière.

La Côte d’Ivoire figure désormais dans le top 4 des flux migratoires clandestins en Afrique subsaharienne, révèle-t-on.

Selon les autorités italiennes, ce sont plus de 180 000 migrants qui sont parvenus en Italie en passant par la Libye dont 25 000 mineurs isolés avec 4 500 morts en 2016. De ces données, l’on note plus de 11.000 migrants ivoiriens non reconnus par l’Etat de Côte d’Ivoire qui y a dépêché une mission, du 04 au 11 mars, signale-t-on.

Emeraude ASSAH