Côte d’Ivoire : l’installation d’une centrale thermique solaire à Bouaké

Le groupe français de l’énergie, ENGIE, veut installer à Bouaké, une centrale thermique solaire d’une capacité de 150 Mégawatts. Présent en côte d’Ivoire depuis des années, le groupe  ambitionne également d'investir dans d’autres projets pour accompagner le développement du pays.

L'idée d'un projet d'énergie solaire de 150 Mégawatts dans la ville de Bouaké avait été émise par la directrice générale du groupe ENGIE, Isabelle Kocher, le 24 février 2017 lors d’un tête à tête avec le président ivoirien Alassane Ouattara.

Aujourd'hui nous passons d’une simple idée à la réalisation du projet…

Le maire de ladite ville, Nicolas Youssouf Djibo au terme d'un conseil municipal, a annoncé samedi que le géant français de l'énergie, ENGIE, veut installer une centrale thermique solaire d'une capacité de 150 Mégawatts au centre-Nord ivoirien.

Le coût global du projet reste encore secret. Cependant, le groupe industriel énergétique français classé en 2015, 3è plus grand groupe mondial dans le secteur de l'énergie a d'autres ambitions dans le pays.

En effet, il est intéressé par le projet de terminal que la Côte d'Ivoire a décidé de lancer.

 Il compte accompagner cette puissance économique régionale qui fait de la quête d'énergie « intelligente » une priorité.

La Côte d'Ivoire, figure de proue dans le domaine de l’énergie solaire…

Dans le pays on ne compte plus les projets solaires. Ils sortent de terre et poussent comme des champignons.

 Au mois de janvier dernier un projet d'un coût global de 500 milliards de Fcfa a été lancé dans la ville de Daoukro, chef-lieu du département du même nom dans la région du Iffou.

il s'agit d'une centrale photovoltaïque solaire et d'une centrale thermique à biomasse. Ces deux centrales, bâties sur une superficie globale de 694 ha sont poplitées par « DAOUKRO-ENERGIES » avec le concours financier de ENERGIA SOLARE SA (Société de droit italien) et par ailleurs principal financier et bailleur de fonds.

Dans le domaine de la production d'énergie « intelligente », la Côte d'Ivoire fait figure de proue. Elle produit plus qu'elle en consomme, 1975 mégawatts annuellement. D'ailleurs elle vend de l'électricité au Burkina, Mali, Ghana, Togo, Bénin et, bientôt, à la Guinée(Conakry) et au Libéria.

Emeraude ASSAH