Les pires objets saisis dans les aéroports


Comme les contrôles douaniers s’intensifient sans cesse dans les aéroports, les passeurs doivent faire preuve de créativité pour amener leur marchandise à bon port. Malheureusement, pour ceux-là ça n’a pas marché… Voici quelques unes des saisies les plus bizarres et farfelues dans les aéroports !
 
 
Berlin, de l'argent liquide caché dans des croissants.
 


D'Australie vers la République Tchèque, un lézard caché dans un livre.
 


De la Colombie à l'Espagne, de la cocaine cachée dans des implants mammaires.
 


De Dubai vers l'Australie, des pigeons vivants dans les chaussettes.



De l'Irlande vers l'Australie, de l'ecstasy dans Mr patate.
 


Aéroport de Los Angeles, de la métaamphétamine dans les Snickers.
 


De Suède vers l'Australie (encore), un boa dans le colis.
 


Miami, la cocaine dans les oeufs de Pâques.
 


De Singapour à Melbourne, des soles tropicales vivantes cachées dans un tablier.
 


Aéroport JFK, New-York. Un passager coréen se fait arrêter en possession de 2 faux billets de 100.000 $ !
 


De Mexico vers Sydney, une porte en bois contenant 5 kg de cocaine.
 


Aéroport de Gatwick, Londres, des milliers de chenilles séchées en provenance du Burkina Faso.
 


Californie, de la marijuana dans des statues d'ânes !
 


Londres, 10 globes oculaires flottant dans un pot de confiture.
 


États-Unis, le couteau dans les médicament.
 


États-Unis, une grenade dans une peluche.
 


Certains masques sont interdits d'entrée en Suisse, ceux-ci ont été saisis à des citoyens français.
 


Belgique, pas moins de 500 grenouilles cachées dans des boîtes de pellicule photo.