USA: un pédophile arrêté grâce à sa voisine d'avion

La curiosité a parfois du bon. En lisant les SMS de son voisin, une passagère d'un vol Seattle-San Jose a permis l'arrestation d'un pédophile et de sa complice. Deux jeunes victimes ont été identifiées.

Une institutrice a réussi à faire arrêter un pédophile de façon plutôt inattendue. Alors qu'elle voyageait en avion de Seattle à San José, aux États-Unis, cette femme a jeté un œil sur le portable de son voisin. L'homme assis en face d'elle était en train d'envoyer des textos dans lesquels il décrivait des attouchements sur des enfants.

Dans une interview accordée à Mercury News, elle raconte : "Je ne sais pas comment je l'ai vu, j'ai juste vu écrit en gros "enfant en sous vêtement", je me suis dit 'mais qu'est-ce que c'est que ça?' Mon cœur s'est emballé et ensuite j'ai vu d'autres textos arriver." 

Choquée, elle a alors pris l'initiative de prendre des photos de l'écran pour conserver des preuves. L'institutrice a ensuite alerté l'équipage, et les hôtesses de l'air ont relayé l'information aux autorités au sol. A l'aéroport de San José, la police locale, épaulée par le FBI de San Francisco, a pu cueillir le présumé pédophile.

Les autorités ont rapidement identifié la personne avec qui cet homme de 56 ans, Michael Kellar, discutait. Il s'agissait de Gail Burnworth, une baby-sitter en charge de deux enfants de 5 et 7 ans. D'après leurs échanges, Michael Kellar demandait à cette femme de 50 ans de procéder à des attouchements. Les victimes, qui auraient été droguées et violées, ont pu être identifiées.

Les deux présumés pédophiles, qui se seraient connus via un site de rencontres, ont été arrêtés et placés en détention.