Iran: L'histoire du sosie flippant d'Angelina était bidon

Une jeune Iranienne qui avait prétendument subi 50 opérations pour prendre l'apparence de la star a rétabli la vérité. Elle n'a jamais voulu ressembler à personne.

Une bonne maîtrise de Photoshop et des connaissances poussées en techniques de maquillage ont suffi à Sahar Tabar pour faire perdre la boule à tout le monde. La semaine dernière, l'histoire de l'Iranienne de 19 ans avait jeté un froid sur le web, des médias racontant qu'elle avait subi plus de 50 opérations de chirurgie esthétique pour ressembler à son idole, Angelina Jolie. En consultant son compte Instagram, les internautes avaient alors été pris d'effroi en découvrant son nez en trompette, ses lèvres surdimensionnées, ses pommettes creusées et son allure générale de zombie.

Ce buzz monumental a cependant éveillé les soupçons d'experts en photographie. Après avoir remarqué que certains éléments en arrière-plan étaient flous, ces spécialistes ont accusé la jeune femme d'avoir utilisé Photoshop. Dans une interview accordée à Sputnik, Sahar a rétabli la vérité, expliquant que la presse étrangère avait déformé ses propos: «Je m'amuse, ressembler à quelqu'un d'autre n'est pas mon objectif», a-t-elle expliqué. «Chaque fois que je poste une photo, je rends mon visage plus amusant et drôle, c'est une forme d'expression de soi, une sorte d'art. Mes fans savent que ce n'est pas mon vrai visage», a-t-elle ajouté. 


La demoiselle s'est bel et bien fait refaire le nez, s'est fait élargir la bouche et a subi une liposuccion. Un choix qui n'a pas plu à sa famille: «Bien sûr qu'elle s'y est opposée. Mais maintenant que c'est fait, mes parents me soutiennent complètement», a-t-elle confié. Sahar a en outre perdu cinq ou sept kilos, mais pas 40, contrairement à ce que certains internautes soupçonnaient. «Pour moi, la chose la plus importante dans la vie est l'approbation de ma famille et de Dieu. L'opinion des autres ne me dérange pas du tout», a-t-elle conclu. 
 



(joc)