PHOTO A LA UNE        Mercredi 09 Octobre 2013
 




 DERNIERES PHOTOS
Tournée du Chef de l'Etat dans la région de l'Iffou
Tournée du Chef de l'Etat dans la région de l'Iffou
Présentation officielle de
Présentation officielle de "Qelasy", la première tablette éducative Made in Côte...
Les entrées dans le livre des records guinness 2014
Les entrées dans le livre des records guinness 2014
Un repas dans un restaurant - prison ça vous tente ?
Un repas dans un restaurant - prison ça vous tente ?
Top 10 des métiers les plus insolites en Chine
Top 10 des métiers les plus insolites en Chine
Cérémonie de levée solennelle des drapeaux marquant le retour officiel de la Bad à Abidjan
Cérémonie de levée solennelle des drapeaux marquant le retour officiel de la Bad à Abidjan
En Chine, vous trouverez des crabes à un distributeur automatique de crabes
En Chine, vous trouverez des crabes à un distributeur automatique de crabes
Cette femme possède les plus gros bras du monde
Cette femme possède les plus gros bras du monde
Ouverture du Salon International du Web d'Abidjan (SIWEB)
Ouverture du Salon International du Web d'Abidjan (SIWEB)
Déguerpissement à
Déguerpissement à "Boribana", un quartier précaire d'Abidjan

Les femmes au cou d'anneaux


Les femmes de la tribu des Kayan du Myanmar - Birmanie- sont bien connues pour porter des bobines de cuivre autour du cou toute leur vie afin de l'allonger . La croyance est plus le cou est garni, plus la femme est belle.
 
La pratique culturelle a ses inconvénients. Les bobines de cuivre peuvent peser jusqu'à 20 kilogrammes , ce qui rend le travail dans les champs extrêmement douloureux et difficile.
 
Curieusement, chez les Kayan , cette coutume a été initialement créé pour rendre les femmes moins attrayant , les protégeant ainsi d'être enlevé par des tribus rivales. 
Aujourd'hui, ils sont portés pour préserver la tradition culturelle.
 
Les filles commencent à porter des bagues autour de leurs tibias et le cou à l'âge de cinq ou six, mais cela dépend en grande partie de la richesse de la famille. Traditionnellement, les anneaux sont chers et toutes les familles ne peuvent se le permettre . Il ya soixante ans , le prix pourrait atteindre 20 kyatts ( 2 cents US ) , mais maintenant il coûte autant que 250.000 kyatts ( 250 $) .
 
Aujourd'hui , la plupart des jeunes femmes dans les villages de l'Etat de Kayah choisissent de ne pas porter les anneaux , en disant que c'est une pratique désuète . À travers la frontière dans le nord de la Thaïlande, cependant , les anneaux de cou ont récemment bondi en popularité, attirant les touristes curieux et des revenus pour les villageois.



retour
 



Lebabi.net - Le Grand Portail d'Abidjan - Côte d'Ivoire. | Copyright © 2013 WINCOM Agency. - Tous droits réservés
Lebabi.net est édité par WINCOM Agency - Tel. Côte d'Ivoire : +225 21 21 90 84 - Tel. Bureau de Liaison Europe / Amérique : +33 65 25 38 559