27/05/2017 - latribune.fr

Face à une conjoncture délicate, marquée par la chute des prix de cacao et une crise sociale interne, l'Etat ivoirien a finalement décidé de revoir à la baisse son budget, avec une réduction conséquente de 10% sur les dépenses publiques.