Aujourd’hui, les pratiques du voyageur ont changé avec l’avènement du numérique. Le web permet au tourisme de faire sa révolution sous l’influence du développement rapide de la technologie. C’est pourquoi, les acteurs du tourisme ont eux aussi modifié leur approchent en vue d’être plus présents, proches du consommateur en apportant des solutions et services innovants.

Le numérique change le comportement du voyageur

Le tourisme fait partie des secteurs qui ont le plus subit l’impact de l’usage des outils du numérique en Afrique. Selon l’Hospitality Report Africa de Jumia Travel, le continent compte aujourd’hui environ 345 millions d’utilisateurs d’Internet, soit 27% de sa population. Les TIC représentent 6,7% de contribution au PIB africain en 2015 (environ 150 milliards USD). Cet apport atteindrait selon les estimations 210 milliards de Dollars US avant 2020 (soit 7,6% du PIB).

Le e-tourisme ou encore tourisme du web est en pleine expansion. Deux voyageurs sur trois préparent leur déplacement en ligne. Les réservations d’hôtels, les recherches des sites touristiques se font désormais en ligne. De plus, avec le m-tourisme (tourisme par le mobile), tout est encore plus facile. Selon le même rapport, le taux de pénétration du mobile en Afrique est de 50 % en 2016 avec 557 millions d’utilisateurs. Les smartphones représentant 28% avec une prévisions de 68 % en 2020. En outre, en 2016, 20% des réservations d’hôtels en ligne dans le secteur du voyage se sont fait via les smartphones.

Quand les acteurs s’adaptent...

Le numérique impose une adaptation des acteurs du tourisme qui s’alignent sur des sites web « responsives », c’est à dire accessibles sur tous les terminaux. Ce qui répond au nouveau mode de consommation des potentiels clients.

Grâce aux applications numériques, des start-up du secteur du tourisme arrivent à donner une image positive de l’Afrique à travers le monde entier. Les téléphones sont alors un outil important de développement du tourisme en ligne en Afrique. Avoir un site internet accessible sur plusieurs plateformes est désormais indispensable pour les entreprises du tourismes qui désirent toucher cette cible aussi nombreuse qui se trouve en ligne. Cela permet non seulement une visibilité, mais aussi la proximités des services et des offres.

Désormais, des acteurs africains se veulent des ambassadeurs du tourisme social sur le continent. Chaque entreprise entretenant, sur les réseaux sociaux, une communauté composée de clients qui sont à l'affût des innovations mettant les services à disposition.

La révolution technologique influence le secteur du tourisme tant dans le contenu des offres et l’utilisations des outils que dans l’approche de la clientèle. Elle est pour ainsi dire un levier de développement du tourisme africain.