Trump refuse d'inaugurer la nouvelle ambassade américaine à Londres

Le président Donald Trump a annoncé qu'il annulait une visite à Londres durant laquelle il devait inaugurer la nouvelle ambassade américaine, s'en prenant à nouveau à son prédécesseur Barack Obama.

"La raison pour laquelle j'annule mon voyage à Londres est que je ne suis pas un grand fan de l'administration Obama qui a vendu l'ambassade la mieux située et la plus agréable à Londres pour des "cacahuètes", afin d'en construire une autre bien plus éloignée pour 1,2 milliard de dollars", a écrit M. Trump dans un tweet nocturne.

"Mauvaise affaire. On voulait que je coupe le ruban. NON!", a-t-il ajouté. Selon The Guardian et le Daily Mail, le secrétaire d'Etat Rex Tillerson devrait remplacer Donald Trump pour couper le ruban. 

La visite de M. Trump, prévue le mois prochain, était susceptible de provoquer une série de manifestations hostiles, avait souligné la presse britannique. 

La Première ministre britannique, Theresa May, avait invité le président américain pour une visite d'Etat lorsqu'elle l'avait rencontré à la Maison Blanche, peu après l'entrée en fonction du septuagénaire l'an dernier. Le gouvernement britannique n'a pas encore fixé de date pour une telle visite mais avait convenu d'une "visite de travail" qui coïncidait avec l'inauguration de l'ambassade.