Séminaire Eckgamizo : Le Modérateur David Elisée perce le mystère du mariage

Toujours aussi décontracté mais profondément perspicace, c’est dans un style délibérément empreint d’humour et de vérité que le Modérateur David Elisée Rehoboth a entretenu les dizaines de personnes venus prendre part ce samedi 25 Février à l’ouverture du séminaire ‘’Eckgamizo’’ sur le mariage. Vu la carrure de l’orateur, la salle de réunion du siège de la Mission Terre d’Evangile s’est avérée trop exigüe pour contenir le public visiblement édifié par la pertinence des enseignements de l’Homme de Dieu dont la prédication avait pour thème ‘’Mon mariage ou le célibat’’.

Comprendre les véritables contours qui motivent la séparation des couples, c’est la première étape de l’intervention du Modérateur qui mettra notamment en garde contre la tendance de certains conjoints à rester trop proches de leurs parentés en dépit du fait qu’ils sont en union conjugale. Une réalité qui mine les vies de couples y compris les foyers chrétiens et qui peut être parfois source d’éloignement sentimental alors que la Parole de Dieu enseigne que ‘’l’Homme et la Femme ne sont qu’une seule chair’’ selon le passage de 1 Corinthiens 7 v13. ‘’Le mariage est un mystère’’ martèle David Elisée qui révélera dans ce sens que ‘’le premier mariage auquel un chrétien doit aspirer, c’est d’épouser Christ’’.

Car, l’union avec Christ, aux dires de l’orateur, nous confère une vie nouvelle, un repos qui se matérialise même dans le mariage physique à l’instar du repos promis par Naomi à Ruth dans le texte Biblique de Ruth 3v1. Et pour être en mesure d’entrer dans ce grand mystère du mariage selon le plan de Dieu, le Modérateur insistera sur le caractère inconditionnel du dépouillement pour les célibataires, un dépouillement spirituel qui requiert l’abandon des souillures de la chair pour se rattacher aux vertus de l’Esprit dans la perspective du mariage.

Des mots justes qui auront permis à l’Esprit Saint de travailler efficacement au travers de l’Homme de Dieu par la délivrance de plusieurs cas de possession diabolique.

Raoul Mobio