Pèlerinage Harriste-Brêgbo: Des milliers de chrétiens Harristes célèbrent l'oeuvre du Prophète ATCHO Albert

C'est une véritable marée blanche qui a déferlé ce Mardi 1er Novembre sur le village Atchan de Brêgbo dans la commune de Bingerville au Nord d'Abidjan à l'occasion du pèlerinage annuel organisée par la communauté chrétienne Harriste de Côte d'Ivoire. Une mobilisation des grands jours qui s'explique notamment par le double caractère symbolique de ce pèlerinage qui célébrait non seulement la fête de la liberté spirituelle du Peuple noir mais aussi la mémoire du Prophète ATCHO Albert, l'un des pionniers de l'église Harriste dans le monde.

Dès les premières heures de la matinée, le petit bourg de Brêgbo est pris d'assaut par des milliers de fidèles, tous de blanc vêtus qui arrivent par vagues successives. L'événement est de taille et pour la circonstance, les délégations sont venues de partout, d'Abidjan, de l'intérieur du pays mais aussi du Ghana voisin pour ce rendez-vous inédit de ''renforcement des capacités spirituelles''.Et c'est dans cette ambiance particulièrement festive marquée par des cantiques égrenés dans la pure tradition liturgique Harriste, que sera donné le coup d'envoi du culte inaugural de ce pèlerinage 2016 dans un temple débordé de monde, ce qui contraindra des centaines de fidèles à s'installer en dessous des bâches dressées autour du Temple. 

L'orateur du jour, ce fut le Patriarche ADJAKOU Faustin qui dans ses premiers mots, ne se fera pas avare en éloges sur la pertinence de la mission du Prophète William HARRIS, fondateur de cette communauté chrétienne Africaine, mais surtout sur le charisme du Prophète ATCHO Albert, natif dudit village, ''dont la renommée a largement dépassé les frontières de la Côte D'Ivoire''.

Pour le Patriarche, il s'agit pour les chrétiens Harristes d'imiter les modèles que constituent les Pères de la Foi Harriste comme le recommande L'Apôtre Paul en Hébreux 13:7-18, car dira t-il ''Le Prophète William HARRIS et ses successeurs sont nos saints.'' ''JESUS CHRIST étant le même hier, aujourd'hui et éternellement'', le devoir des fidèles Harristes est de rester attachés à leurs enseignements en ''imitant leur Foi''. 

L'occasion était alors favorable pour l'Homme de DIEU d'exhorter avec ferveur les fidèles à éviter ''la haine, l'hypocrisie et le mensonge'' selon les recommandations de l'Apôtre Paul en Philippiens. Des propos qui semblent avoir plongé l'assemblée dans une ambiance de méditation avant l'hommage rituel rendu au Prophète dans son caveau familial. Une étape cruciale pour les chrétiens Harristes qui dénote de leur attachement inébranlable à la mémoire du Prophète ATCHO. 

Par ailleurs, l'église Harriste n'était pas seule au cours de cette messe d'ouverture puisque l'on notait entre autres la présence de représentants des Eglises Protestante Méthodiste, Méthodiste Unie, Dehima, Papa Nouveau et Catholique ainsi qu'un émissaire du Ministre de l'intérieur et des cultes, comme pour rappeler l'intérêt que l'état de Côte d'Ivoire continue d'accorder à ce pèlerinage.

Raoul MOBIO