Mali: un policier lynché par la population

Le jeudi 10 août 2017 aux environs de 09 h, un Sergent de Police du nom d’Aboubacar Konaté a eu des altercations avec deux usagers de la route. L’incident s’est déroulé à l’ACI 2000 lorsqu’un jeune du nommé Demba Dembélé, transportant à moto sa tante Déa Dao quand celle-ci a été sollicitée par le Sergent Konaté pour avoir son numéro de téléphone.

Face au refus de la dame selon les témoignages, le policier l’accabla d’injures grossières. C’est en ce moment que Déa et son neveu l’ont poursuivi pour qu’il leur donne les raisons des injures proférées. Les échanges ayant dégénéré, une foule de curieux a vite convergé vers le lieu de l’incident.

 

Pour ainsi échapper à un lynchage potentiel, le Sergent Aboubacar Konaté s’est vite dégagé de la foule en tirant des coups de feu qui ont blessé le jeune Demba Dembélé. Dans sa fuite face la clameur publique, le Sergent Konaté a également assommé un gardien de 38 ans en la personne d’Abdoulaye Sanogo après l’avoir blessé à la tête avec la crosse de son arme. Celui-ci voulait l’arrêter au moment où il se sauvait.


Finalement, le policier a été rattrapé et violemment tabassé par le public. Les trois victimes ont été admises aux urgences de l’hôpital Gabriel Touré. Les blessures de Demba Dembélé se situent au flanc et bras gauches ainsi qu’à la partie supérieure gauche de sa poitrine. Le Sergent Aboubacar Konaté est pour le moment dans le coma et sera entendu dès qu’il se sera rétabli afin qu’il donne également sa version des faits.


La Direction générale de la Police nationale rassure la population que toutes les dispositions, tant sur le plan disciplinaire qu’administratif seront prises pour faire la lumière sur cet incident. Une communication ultérieure précisera les conclusions de l’enquête ouverte par le 14è arrondissement.