La Côte d’Ivoire accueille une assemblée générale des transporteurs aériens francophones

Abidjan - La Côte d’Ivoire va accueillir, le 21 octobre prochain, la 124ème assemblée générale de l’Association des transporteurs aériens francophones (ATAF).

  1. Cette rencontre annuelle qui sera organisée par la compagnie aérienne nationale, Air Côte d’Ivoire, sera l’occasion pour les membres de l’ATAF de traiter de la problématique du secteur aérien.

    La réunion d’Abidjan, outre les activités statutaires, sera marquée par des conférences sur les thèmes notamment de l’évolution des aéroports africains, en particulier celui d’Abidjan, du développement du marché du transport aérien en Afrique, singulièrement en Afrique de l’Ouest, avec en exergue le rôle joué par Air Côte d’Ivoire.

    L’AG qui aura pour cadre l’hôtel Radisson Blu, route de l’aéroport Félix Houphouët-Boigny d’Abidjan Port-Bouët, sera marquée par la présence du ministre ivoirien des Transports, Amadou Koné.

    Créée en 1950, l’ATAF regroupe aujourd’hui 16 compagnies originaires de France (Air France, Aigle Azur, Air Corsica), d’Afrique du Nord et du Moyen Orient (Middle East Airlines, Tunisair, Air Algérie, Tassili Airlines, Royal Air Maroc, Mauritania Airlines), d’Afrique sub-saharienne (Air Burkina, Air Côte d’Ivoire, ECAir, et Camair-Co) et de l’Océan Indien (Air Seychelles, Air Mauritius, Air Madagascar).

    Sont également membres de l’association, l’Agence pour la sécurité de la navigation aérienne en Afrique (ASECNA), et, à titre de membres partenaires, diverses entreprises dont l’activité est liée au transport aérien, telles ADP-i, APG Group, Ectar, CP.C aéronautique, Quali-audit, Hertz, Veling, Servair.

    L’objet de l’association est d’entretenir et de faciliter une coopération spécifique dans tous les domaines d’intérêt commun entre des transporteurs aériens qui restent certes concurrents, mais que l’histoire, la langue, l’intérêt pour de mêmes marchés, des accords bilatéraux, techniques ou commerciaux et parfois des liens capitalistiques rapprochent.

    (AIP)

    kg/kp