Koumasi : Fuyant les policiers, « un microbe » rattrapé et battu à sang par les populations

Le nettoyage des milieux criminogènes entamé, en début de semaine dernière par les forces de Police, continue, à travers le district d'Abidjan.

Après les communes de Yopougon et d'Adjamé, c'est celle de Koumassi qui a accueilli les hommes du commissaire Kouyaté Youssouf, directeur général de la Police nationale, le vendredi 8 septembre 2017. Au quartier Divo où les flics ont mis pied à terre, l'on a assisté à une véritable chasse à l'homme. C'est donc au cours de cette opération de sécurisation que, selon les renseignements, un enfant en conflit avec la loi appelé ‘’microbes’’ fuyant les policiers, s'est fait chopper par les populations.

Reconnu qu'il était, par les habitants du quartier comme étant un membre très actif d'un gang des « microbes » qui a trop fait parler de lui, dans les actes d'agression. Sans autre forme de procès, l'individu a été copieusement battu par les populations avant d'être abandonné ensanglanté. C'est donc un « microbe » très mal en point qui a été ensuite interpellé par les flics qui l'ont conduit à leur base, au Plateau. Notons que plusieurs dizaines de délinquants ont été interpellés par les agents des forces de l'ordre au cours de cette opération.

 

FOFANA Mambé