Inauguration à Abidjan du Centre «Mohammed VI» de formation en médecine d’urgence

Le Roi Mohammed VI, accompagné du Premier ministre ivoirien, Amadou Gon Coulibaly, a procédé, mercredi au Centre hospitalier universitaire (CHU) de Yopougon à Abidjan, à l’inauguration du Centre «Mohammed VI» de formation en médecine d’urgence.

Une consécration de la vocation africaine du Royaume et de l'engagement permanent du Souverain en faveur d'une coopération Sud-Sud solide, agissante et solidaire. Premier du genre dans le pays, ce Centre a été aménagé et équipé par la Fondation Mohammed VI pour le Développement Durable.

Le nouveau Centre, qui propose une formation pratique en médecine d’urgence au profit des urgentistes et urgentistes en devenir des CHU de Côte d’Ivoire, et des secouristes et auxiliaires de santé, est doté de structures et d’équipements modernes obéissant aux standards internationaux dans le domaine.

Il comporte notamment des salles de simulation (Adulte/Mère et Enfant), de travaux pratiques, de contrôle multimédia, de cours (possibilité de diffuser en temps réel les travaux pratiques et les simulations en cours dans les autres salles pour une plus grande audience), et d’évaluation, ainsi qu’un espace pour enseignants.

 

D’une capacité annuelle de formation de 75 urgentistes et de 120 secouristes et auxiliaires de santé, ce Centre sera géré dans le cadre d’un partenariat entre le CHU Mohammed VI de Marrakech et le ministère ivoirien de la santé et de l’hygiène publique. Une convention a été signée dans ce sens entre le CHU Mohammed VI de Marrakech et le CHU de Yopougon, le 1er mars dernier, portant notamment sur le renforcement des compétences des personnels hospitaliers en matière de qualité et de gestion des risques.

Cet élan de coopération se trouve également renforcé à la faveur du projet de construction du complexe de formation professionnelle dans les métiers du BTP et du tourisme, lancé par le Souverain en juin 2015 dans la Commune de Yopougon et dont l'état d'avancement a été examiné en ce jour par SM le Roi.

Ce projet, qui a atteint un taux de réalisation global de 45 pc, ambitionne de doter le secteur du Bâtiment et Travaux Publics (BTP), ainsi que celui du tourisme, hôtellerie et restauration de ressources humaines qualifiées, de renforcer l’employabilité des jeunes et promouvoir leur insertion socio-professionnelle, et d’accompagner les grands chantiers de développement socio-économique initiés en Côte d’Ivoire.

Fruit d’un partenariat entre le ministère ivoirien de l’Education Nationale, de l’Enseignement Technique et de la Formation Professionnelle, la Fondation Mohammed VI pour le développement durable, et l’Office de la formation professionnelle et de la promotion du travail, le futur complexe (70 millions de dirhams) proposera des formations dans 12 filières dédiées au secteur du BTP et 9 filières au secteur du tourisme, et devra accueillir jusqu'à 1.000 stagiaires.


Retrouvez la suite de cet article sur 2m.ma