Une nouvelle variété de café pour relancer la production nationale.
Cette nouvelle variété de café a une période plus courte pour entrer en production, qui varie de 18 à 24 mois, a indiqué le formateur principal à cet atelier, Konan Rémi, précisant que ce nouveau produit présente plusieurs avantages, notammant sa résistance aux maladies et son rendement, qui permettront de redonner à la Côte d’Ivoire, sa position d’antan.
 
Selon M. Konan, la production annuelle de café en Côte d’Ivoire est passée de 300 000 tonnes l’an à 130 000 tonnes à ce jour, avec pour conséquence la perte du rang de 3ième producteur mondial de café à celui du onzième. Une baisse de production qui, explique-t-il, est due à plusieurs facteurs dont la pénibilité du travail lié à la caféiculture, et la baisse du coût de cette spéculation sur le marché.
 
(AIP)
 
km/amak/tm