La Corée du Nord se dit en mesure de tirer un missile intercontinental

Ces déclarations interviennent alors que Kim Jong-un a annoncé, le 1er janvier, que son pays était sur le point de procéder à un tel tir. Par ailleurs, les États-Unis ont constaté, jeudi 5 janvier, une amélioration sensible des capacités nucléaires et balistiques de la Corée du Nord conséquence directe d'une année 2016 marquée par un nombre d'essais sans précédent pour le pays. Selon certains experts, il faudra encore des années à la Corée du Nord pour perfectionner son arme. 

Réelle menace
Un missile intercontinental serait susceptible de menacer l'intégrité du continent nord-américain situé à 9.000 km de la Corée du Nord. D'après leNew York Times, cette arme a une portée moyenne d'environ 5.500 km mais certains sont capables de parcourir 10.000 km ou plus.

"Ça n'arrivera pas!"
Donald Trump avait réagi à des précédents propos de Kim Jong-un en déclarant que la Corée du Nord ne se doterait jamais d'une arme nucléaire menaçant les Etats-Unis. "Ça n'arrivera pas!", avait écrit le nouveau président des USA sur Twitter.