Eléphants: Salomon Kalou, l’expérience au service du groupe

 Cet ancien pensionnaire de l’Asec jouera sûrement le rôle d’encadreur de ses cadets même si l’attaquant de Hertha Berlin a toujours refusé le rôle de capitaine qui lui revenait de droit après la retraite de Drogba, Kolo et Yaya.

Quelque peu timide sur les bords, le frère cadet de Bonaventure Kalou, (lui aussi ex international), veut, à 31 ans, s’offrir un second sacre continental avec les Eléphants après celui de 2015 avant de prendre une retraite internationale méritée. « Lorsque vous l'avez déjà gagnée une fois, vous avez envie d'en gagner une autre ! Nous avons une bonne équipe et une bonne dynamique.

Depuis que nous avons remporté la Coupe d'Afrique des Nations en 2015, nous n'avons pas perdu un seul match.» Si le jeune Kalou avait envisagé, lors de sa carrière, d’évoluer sous les couleurs des Pays Bas, il ne regrette pas d’avoir choisi de servir son pays d’origine. D’ailleurs pour avoir marqué la sélection, il est l’objet d’un film documentaire produit récemment par une journaliste guyanaise qui retrace son enfance et le parcours de sa vie professionnelle.

En découvrant sa première Can en 2008 au Ghana, Kalou Salomon disputera sa 6e Can au Gabon avec comme le titre de meilleur buteur ivoirien en activité avec 29 buts au compteur. Sûrement qu’il marquera encore au Gabon pour le bonheur des Eléphants.

DE BOUAFFO