Au Ghana, Mahama appelle ses compatriotes à se rassembler autour de son successeur

« Je suis ici aujourd’hui, (…) pour transmettre les rênes du pays à Nana Akufo-Addo avec fierté, bonne volonté et détermination et pour demander à tous les Ghanéens de l’encourager à accomplir sa part d’un relais important pour le Ghana », a déclaré Mahama.

Ce dernier s’est dit heureux de quitter ses fonctions et de laisser Nana Akufo-Addo prendre la tête d’une des démocraties les plus stables d’Afrique.

Elu le 7 décembre 2016 avec 53% des voix, Nana Akufo-Addo, 72 ans, sera investi président samedi.

cmas